04 Février : Le monde entier mobiliser contre le Cancer !

04 Février : Le monde entier mobiliser contre le Cancer !

La journée mondiale de lutte contre le cancer est célébrée le 04 Février de chaque année.
Elle est consacrée à la prévention, la détection et le traitement du cancer.

Le cancer est une maladie caractérisée par une prolifération cellulaire anormalement importante au sein d’un tissu normal de l’organisme, de telle manière que la survie de ce dernier est menacée.

Parmi les cancers les plus fréquents l’on trouve :
Le cancer de la prostate,
Le cancer du sein,
Le cancer colorectal,
Le cancer du poumon et le cancer de l’utérus.

Au cours de l’évolution de la maladie, certaines cellules peuvent migrer de leur lieu de production et former des métastases. Pour ces deux raisons, le dépistage du cancer doit être le plus précoce possible.

Le dépistage est d’une très grande importance dans la prévention de certains cancers. Il permet un diagnostic précoce de la tumeur et par conséquent, les douleurs, les traitements parfois lourds, tels que les chimiothérapies,et la mortalité peuvent ainsi être évités ou réduits.

Il existe deux types de dépistages :
Le dépistage organisé : il est conçu pour améliorer la santé de la population dans son ensemble. Ce dépistage est mis en place par les pouvoirs publics. Il consiste à inviter gratuitement à une action de dépistage les personnes appartenant à la tranche d’âge dans laquelle la maladie est la plus fréquente. Le dépistage organisé s’applique généralement aux cancers du sein et au cancer colorectal.
Le dépistage individuel : il repose sur la réalisation d’examens réguliers, mais il n’est pas organisé par les pouvoirs publics. Le dépistage individuel s’applique aux cancers du col de l’utérus, de la prostate et au mélanome.

Aujourd’hui, le cancer constitue encore la première cause de mortalité dans le monde, bien avant les guerres et autres catastrophes naturelles.
Il fait beaucoup moins parler de lui, mais il tue.
Pourtant, il se soigne et l’intérêt de cette journée est aussi de faire prendre conscience de l’utilité d’un dépistage précoce permettant d’arriver à une guérison.

La transformation d’une cellule normale en une cellule cancéreuse peut être induite par de nombreux facteurs liés aux modes de vie, à l’environnement ou encore au patrimoine génétique.

Parmi ces facteurs de risques, il y a les risques liés aux comportements. Comme par exemple : fumer le tabac.
Certaines habitudes alimentaires comme la consommation excessive des viandes, du sel, et de l’alcool.
L’exposition excessive aux ultra-violets , au soleil ou aux cabines de bronzage. La sédentarité, le surpoids et l’obésité.
Les risques liés à l’environnement tels que les polluants d’origines physique ou chimique (radiations ionisantes, radon, dioxines, pesticides, benzène, poussière de bois).
Les agents infectieux comme le virus de l’hépatite B et C, papillomavirus.

Il y a également les risques liés à l’individu et son histoire : l’individu avancé en âge, les hormones, l’hérédité, et les maladies inflammatoires ou auto-immunes.

Parlant du traitement, sachez que chaque patient atteint d’un cancer est un cas particulier et demande une prise en charge appropriée.
Le choix d’un traitement ou d’une combinaison de traitements dépend de plusieurs facteurs notamment du type de cancer, de l’âge et de l’état de santé du patient ainsi que de l’évolution du cancer.

Il existe différents traitements du cancer utilisés seuls ou associés entre eux. Il y a précisément la Chirurgie, la Radiothérapie, la Chimiothérapie, l’Hormonothérapie, et l’Immunothérapie.

Mais, ces traitements ont des effets secondaires qui restent très lourds.

Pour beaucoup de cancers, plus le diagnostic est fait tôt, moins les traitements sont lourds et meilleures sont les chances de guérison.

Notez que chaque maladie cancéreuse présente des symptômes spécifiques, mais aussi un certain nombre de symptômes banals.

Il y a entre autres :
La fatigue ou la douleur persistante, l’amaigrissement prolongé sans raison, le Sang dans les selles ou selles noires, la constipation ou l’alternance constipation-diarrhée. Ajouter à cela, le Saignements vaginaux après les rapports sexuels ou entre les règles, le Sang dans l’urine ou dans le sperme, difficultés à uriner, modification de la voix, des lésions dans la bouche, une toux persistante, l’apparition d’une grosseur, des rougeurs, la modification de la forme d’un sein, l’écoulement coloré par le mamelon, l’apparition d’un ganglion dans la région cervicale, sous le bras, le Grain de beauté qui évolue, des plaies ou tâches sur la peau qui ne guérit pas.

Chez les femmes, c’est le cancer du col de l’utérus, de l’estomac, du côlon et des seins qui sont plus fréquent.

Cette journée du 4 Février qui doit interpeler toutes les couches sociales, rappel que l’implication de tous dans la lutte contre le cancer demeure indispensable.

 

 

 

 

 

Christelle Labu

Laisser un commentaire